Sortie du rapport complet du barom├Ętre sur Parcours associatif & Recrutement
Un rapport complet avec plusieurs enseignements

 Les procédures de recrutements tendent à évoluer depuis plusieurs années. Le modèle anglo-saxon, qui prend davantage en considération les éléments de singularisations des candidatures, a une influence croissante sur nos manières de faire. Nous souhaitions mieux comprendre la façon dont les engagements bénévoles/volontaires pouvaient entrer en ligne de compte dans les pratiques des recruteurs.

Ce premier baromètre devait également nous servir à y voir plus clair sur les caractéristiques personnelles des recruteurs pouvant avoir une influence sur une plus ou moins grande importance accordée aux engagements associatifs. Les résultats obtenus font apparaître que le sexe, l’âge, le cursus, l’expérience du recruteur n’ont que peu d’influence. Le seul élément qui a un impact réel sur la propension d’un recruteur à s’intéresser aux engagements associatifs lors des recrutements est le fait d’avoir soi-même été confronté à cette logique d’engagement : soit en étant salarié du secteur non-marchand, soit en étant bénévole. Ces recruteurs ont conscientisé tous les apports des expériences associatives en termes d’acquisitions de compétences, ils sont donc mieux à même d’apprécier les usages qui peuvent en être fait en situation professionnelle.

Nous vous invitons à lire les résultats de cette première édition du baromètre dans sa version intégrale ou dans son format synthétique. Vous pouvez retrouver l'ensemble de la présentation sur la page dédiée à la prise en compte des parcours associatifs lors des recrutements. 

Sur la base des enseignements de la première démarche, nous relancerons une dynamique de questionnement auprès des recruteurs franco-belges à partir du mois d’Avril 2021. Le questionnaire sera reconfiguré et simplifié. Tout l’enjeu de la seconde version sera à la fois de confirmer les enseignements du premier baromètre et de creuser encore davantage sur quelques indicateurs pour affiner des plans d’actions à mettre en œuvre par la suite afin que s’amplifie le réflexe de mieux reconnaître les apports des parcours associatifs à des fins d’intégration professionnelle.

Bonne lecture !

Capture.PNG
Capture.PNG